Vous recevez ce mail car vous êtes en contact avec tsv organisation et Frédéric Moura. Si vous ne souhaitez plus recevoir nos messages, veuillez utiliser le lien en bas de page.

N°37 - mardi 22 novembre 2011

 

Organisez vous dès maintenant

Le calendrier : assistez aux matches avec TSV

04/02: France/Italie  Cliquez ici pour plus d'info

11/02: France/Irlande  Cliquez ici pour notre programme

26/02: Ecosse/France  Cliquez ici pour notre programme

11/03: France/Angleterre  Cliquez ici pour notre programme

17/03: Pays de Galles/France  Cliquez ici pour notre programme

___________________________________________________________________________________

1910 : le premier tournoi des 5 nations

Pour vous changer un peu des actus rugby toujours fraiches, plongez-vous grâce à Jean-Louis Ivani (dans l'Humanité Dimanche) dans l'histoire du tournoi, débutée il y a 100 ans :

"Que se passe-t-il en France ce 1er janvier 1910 ? A vrai dire, pas grand chose. Dans quelques jours une énorme crue de la Seine provoquera la plus terrible des inondations de la capitale. Cependant, à Swansea, un port brumeux et charbonnier du pays de Galle, se déroule un non-événement. L’équipe de France et celle de la principauté inaugurent une compétition dont personne n’attend rien – surtout pas les Britanniques : le Tournoi des V Nations. Il s’agirait du rugby – enfin presque. On dit encore « football-rugby », malgré le divorce en 1863, des deux disciplines siamoises (l’autre s’appelle le football-association).

En réalité, seuls les Français parlent de tournoi. Les British persistent dans leur championship, celui qu’ils disputent entre eux (Angleterre, Ecosse, Irlande et Pays de Galles) depuis 1882. Seulement, comme en 3 ans, Néozélandais, Sud-africains, Gallois, Irlandais et finalement Ecossais ont accepté tour à tour de rencontrer ces mangeurs de grenouilles (pour les croquer goulument...), on peut bien les tolérer une fois par an.

Est-il vrai que les Bleus ne partirent chez les Scarlett qu’à 14, récupérant au dernier moment un Parisien, Joe Auduran, travaillant près de la gare Saint-Lazare, pour faire nombre ? Est-il exact que, sur le pré, les Gallois interrompirent le combat pour préciser certaines règles à ces « gentils garçons » de Français ? Toujours est-il qu’à l’arrivée, les gentils garçons repartirent du stade nommé Saint-Helens, avec un 49-14 dans leurs bagages. Ils terminent ce tournoi avec... zéro points, une cuillère de bois (symbole de 4 matches pour autant de défaites), et dans l’indifférence générale.

Pourtant dès l’an deux, au stade de Colombes – alors une charmante pelouse entourées d’arbres vénérables – les orgueilleux Marines écossais sont battus 16-15 par une équipe de France menée par Marcel Communeau (photo). Une première pour l’Ovalie française, . Du coup, on porte les héros en triomphe. On entonne La Marseillaise. L’Auto, le quotidien sportif exulte en sa une.

Nous sommes le 2 janvier 1911. Une passion française est née. Le tournoi également. 100 ans plus tard, la magie opère toujours..."

Pour lire la suite, téléchargez l'intégralité de l'article

___________________________________________________________________________________

Comme toujours, je vous encourage à appeler Sophie Brière au 06.19.83.01.57 pour voir avec elle comment nous pouvons personnaliser chaque événement pour vous et vos clients !

Cordialement,

Frédéric Moura

___________________________________________________________________________________

tsv organisation est une marque de FMD, SARL au capital de 25.000€, 138 rue Nationale, 75013, Paris. SIRET 503 825 267 00019. Tél : 06.20.50.20.40